notre équipe

Tina

Fondatrice Photo of Fondatrice Tina

En 2005, j’étais au sommet de ma carrière. J’étais une des plus jeunes directrices marketing du pays, je gagnais un très bon salaire, une jolie prime, une voiture de fonction ; bref, je menais une vie très sécurisée et stable. En 2010, la crise a frappé la Grèce et le pays a sombré dans le chaos. Je me suis trouvée sans travail, sans voiture, sans assurance maladie et la perspective d’un nouvel emploi était très, très éloignée.

Bon, rien de neuf jusque-là. C’est l’histoire banale de milliers de personnes de par le monde. Ce qu’il y avait de nouveau pour moi, c’était la peur. Personne ne m’avait jamais préparée pour ce sentiment. J’avais fait tout ce que mes parents et mes enseignants m’avaient demandé de faire. J’avais été la meilleure élève dans ma classe, j’avais fait des études dans une université prestigieuse, obtenu mon master, appris quatre langues étrangères (sans oublier le piano et le ballet).

Deux ans plus tard, j’étais toujours au chômage, à court d’argent et d’optimisme, mais la peur, elle, était toujours là. Un beau jour, j’en ai eu assez d’avoir peur. J’ai décidé de me créer un travail pour moi-même, un travail qui me ferait vraiment plaisir. Je n’ai fait aucune étude de marché, ni étudié les points forts et faibles de l’entreprise, comme je l’avais toujours fait auparavant. Par contre, je me suis demandé: qu’est-ce que tu aimes faire?

J’aime voyager, explorer et comprendre la vie des gens aux quatre coins du monde. J’aime jeter un coup d’œil à travers leurs fenêtres, aussi inapproprié cela soit-il. Et c’est exactement ça que j’ai décidé de faire dans ma propre ville. J’ai créé ma première balade gastronomique, je me suis lancée, et les gens l’ont adorée. Et c’est ainsi qu’Alternative Athens est né. Par peur et par amour. 

J’ai à nouveau une vie confortable. Pas sécurisée, mais une vie moins ordinaire pour moi et, je l’espère, pour mes compagnons de voyage. Bien sûr, le voyage ne s’arrête pas ici. Je garde toujours à l’esprit que tout ce qui monte doit un jour redescendre –et ça peut arriver à tout moment- et cette pensée m’aide à apprécier toutes les choses simples qui comptent vraiment dans la vie. 

La peur est peut-être encore là. Mais maintenant je sais que quoi qu’il m’en coûte, et où que la vie me mène, je me débrouillerai. Et c’est une petite pensée rassurante à avoir, chaque soir avant de se coucher, dans un pays comme la Grèce d'aujourd’hui ☺.

Photo of Créateur de voyages Elissavet.

Elissavet

Créateur de voyages

"J’ai un souvenir, j’avais à peine 17 ans, et une amie m’a alors demandé si j’avais des plans pour l’avenir. Franchement, je n’en avais aucune idée. Je n’avais que des images dispersées de moi-même dans le futur. Comme des instantanés. La seule chose que ces images avaient en commun, c’était qu’il s’agissait toujours de pays et de cultures lointaines. Pendant mon enfance, je rêvais souvent de la vie à l’étranger. Cette idée d’un changement continu et de vivre de nouvelles expériences m’attirait, m’enthousiasmait."

Lire la suite
Photo of Guide Andreas.

Andreas

Guide

"J’ai grandi dans une banlieue d’Athènes appelé Nea Smyrni. Ses premiers habitants étaient tous des réfugiés d’Asie Mineure. Les gens du quartier sont très fiers de leurs origines ; ils respectent l’histoire car la plupart de leurs ancêtres ont péri ou ont dû émigrer en 1922-1924, à la fin du conflit entre la Grèce et la Turquie."

Lire la suite
Photo of Guide Tania.

Tania

Guide

"J’avais presque cinq ans et je participais à une fête scolaire. Vêtue d’un costume traditionnel comme tous les autres membres de la "troupe", j’attendais patiemment mon tour pour réciter les vers d’un poème que j’avais appris par cœur à grand-peine. Mon tour de monter sur scène vint enfin. Mais, dès le moment où je suis passée derrière le micro, j’ai eu un trou de mémoire et ma bouche s’est séchée. Des larmes coulaient le long de mes joues. Complètement terrifiée, j’ai jeté un coup d’œil à mes camarades, réunis en coulisses. Vêtus de leurs costumes rigolos, ils attendaient leur tour pour interpréter leurs rôles."

Lire la suite
Photo of Guide Vassia.

Vassia

Guide

"Il y a un livre que j’aime beaucoup. Il se termine par cette phrase : "il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse". Je n’avais que 20 ans quand je l’ai lu, et mon enfance avait été relativement heureuse. Mais j’ai tendance à prendre les choses écrites dans les livres très au sérieux. Pourquoi l’auteur avait-il choisi de finir un livre sur une histoire d’amour improbable avec cette phrase-là?

C’est à cette époque-là que j’ai commencé à voyager."

Lire la suite
Photo of Guide Niko a.k.a. Rude.

Niko a.k.a. Rude

Guide

"C’était vers la fin du collège que j’ai découvert l’art du graffiti, même si ma fascination pour le dessin et les arts remontait déjà à ma petite enfance. Mon nouveau hobby commença rapidement à occuper une grande partie de mon temps "précieux" que j’aurais dû consacrer à étudier à l’école et faire mes devoirs. Je compris qu’il était temps de passer à l’action."

Lire la suite
Photo of Guide Zoé.

Zoé

Guide

La plupart de  ma vie d'adulte a été consacrée à tracer des lignes. Travailler dans l'architecture et l'urbanisme signifiait que je passais la plus grande partie de mon temps à observer les villes d'en haut, les plans au sol et les plans directeurs, les projections orthographiques, les vues à vol d'oiseau.

Lire la suite
Photo of Responsable Marketing Hara.

Hara

Responsable Marketing

J'ai pris ce selfie dans l'école secondaire d'un village isolé du Nord-Est du Ghana, deux mois avant de rejoindre Alternative Athens. Une chose était évidente dans chaque voyage. L'Afrique révèle la meilleure version de chacun de nous."

Lire la suite
Photo of Guide Laura.

Laura

Guide

J'ai commencé à faire du théâtre dans les rues de Rome et je me suis rendue compte très tôt, que ce que le public voulait voir dans les rues d'une ville, ce n'est pas le meilleur truc de jonglerie ou d'habileté acrobatique. Ce qu'ils voulaient vraiment voir, c'était moi souriante et les regardant dans les yeux - en partageant avec eux mon enjouement.

Lire la suite
Photo of Guide Elizabeth.

Elizabeth

Guide

The French poet Arthur Rimbaud once wrote that "Eternity is the sea mingled with the sun " and I guess there' s a little bit of truth of that in me.

Lire la suite
Photo of travel designer Penny.

Penny

travel designer

Life is like riding a bicycle. To keep your balance, you must keep moving.

It all started during the period when the Greek crisis reached its zenith. A combination of many fruitless attempts in the Athenian job market as well as a huge loss in my family pushed me to search for a new start point; I was dreaming of my future in an island, so I took a job in one.

Lire la suite

Nos Distinctions

Témoignages

"Lena and Kristos were fantastic. They fed us lots of food and drinks. The best part, however, was the discussions we had with them. Whenever I travel, I always try to schedule a meal with a local family, or a cooking lesson, and I've never been disappointed. You'll learn so much about the culture! We spent almost four hours in their home and left with a new understanding of the Greek psyche."

jennykvb, Brooklyn, New York

"Our guide was superb and not only set the tone for our stay in Athens, but our approach to our whole holiday. The idea behind this 4 hour walking tour is to show the different areas of Athens but it's so much more than that. As newbies to the city, with very little to use as a reference point, this tour was brilliant.’’"

AlanK

"A great way to start off your visit, get your bearings and immerse yourself with a local guide. This small group tour was an in-depth lesson in the history, food, architecture, culture and politics of Greece and Athens through the lens of distinct, beautiful and funky neighborhoods. Andreas, our guide, was top notch!"

Patricia M