notre équipe

Christina

Guide Photo of Guide Christina

Je viens d’un milieu multiculturel. Même si mes parents sont grecs, ils ne sont pas nés en Grèce; mais moi, oui. Je pourrais dire que je suis née et que j’ai grandi en Grèce mais cela ne serait pas exactement vrai. Mes parents n’avaient pas seulement un travail en voyages, mais ils menaient  une vie de voyage. Mon père vivait et respirait pour la compagnie aérienne où il travaillait. Nous avons donc eu la chance de voyager partout.

Quand j’avais 15 ans, nous étions dans un joli complexe hôtelier à Limassol.  Je m’en souviens comme si s’était hier. Je me suis descendue afin de prendre le petit-déjeuner avec mes parents, pleine d’enthousiasme et de détermination. Je savais enfin ce que je voulais faire dans la vie ! Je voulais travailler dans l’hôtellerie. J’avais adoré cette combinaison de bruit et de calme, la sensation d’épanouissement  de pouvoir rendre de nombreuses personnes heureuses. Et bien-sûr, j’imaginais que ce type de travail me permettrait de voyager autour le monde et voir tous les endroits de mes rêves.  

So we returned to Greece after 6 years in London, where my father had been stationed, forced to complete my English education because my Greek by now had become hopeless and then thankfully finding a college that we could afford for my hospitality education to begin. Not before long I should have my own chain of hotels…..

Donc, nous sommes revenus en Grèce aprθs 6 années à Londres où mon père était en poste. J’ai été obligée de finir ma scolarité en anglais,  car mon grec était terrible à l’époque. Heureusement, nous avons vite trouvé une université anglophone abordable, et je pouvais enfin commencer mes études en hôtellerie. Bientôt, j’allais être la propriétaire de ma propre chaîne d’hôtels.  

Reality was a little different. I loved the learning, the experiences everything, and in hindsight I had a most wonderful time. Two things went wrong, both contradictory to my personality. First in my third year of practical training in Switzerland I had a breakdown. I could not stand the loneliness and differences between my mentality and that of the people around me. I was going to give up just days before completing my diploma. My mother did the best thing a mother could do, she told me to come home. SO I stayed with renewed energy and determination. One of the best lessons in my life. Because when I finally did get to Greece, a country which although I loved, I did not feel like I truly belonged. I was Greek but I had nothing in common with the people in my country, they confused me. I didn’t fit in here either. I thought of leaving many times. But I was already working in the hotel industry in Athens and the way of life was sucking me in.

La réalité s’est avérée un peu différente. J’avais adoré les connaissances et les expériences acquises. En rétrospective, j’avais passé un très bon moment. Pourtant, deux choses ont tourné mal, tous les deux contradictoires pour ma personnalitι. Tout d’abord, à la troisième année de ma formation pratique en Suisse, j’ai eu une dépression nerveuse. Je ne pouvais pas tolérer la solitude et les différences entre ma mentalité et celle de mon entourage. J|’avais l’intention d’abandonner mes études juste avant de prendre mon diplτme. Ma mère a fait la meilleure chose qu’une mère peut faire, elle m’a demandé de revenir à la maison. Donc, je suis restée en Suisse avec une énergie et une détermination renouvelées. Une des meilleures leçons de ma vie. Car quand je suis finalement revenue en Grèce, même si j’aimais ce pays, je n’avais pas le sentiment d’y appartenir. J’étais grecque mais je n’avais rien en commun avec les gens de mon pays, ils me confondaient. Je ne pouvais pas m’y intégrer.  J’ai pensé de partir plusieurs fois. Mais je travaillais dιjΰ dans l’industrie hôtelière d’Athènes et la vie quotidienne m’absorbait.

J’ai changé un nombre de boulots avant de me rendre compte que je préférais la qualité de vie à la carrière. Je menais « une vie de pauvre, tout en chevauchant », selon une bonne amie qui me taquine. Le fait d’être en contact avec de personnes tellement différentes, provenant de milieux culturels tellement varies, ιtait comme si je  faisais un petit voyage chaque fois. C’était le secteur de l’hôtellerie qui m’avait fait ce cadeau, et la Grèce m’avait fourni le cadre.

Le temps est passé et moi, je suis toujours fascinée par la beauté, la force, la résilience, la magie de  mon petit pays qui m’a offert des expériences précieuses et de nombreuses opportunités dans ma vie, et qui ne cesse jamais de me surprendre.




 

Photo of Fondatrice Tina.

Tina

Fondatrice

En 2010, la crise a frappé la Grèce et le pays a sombré dans le chaos. Je me suis trouvée sans travail, sans voiture, sans assurance maladie plan médical et loin de la perspective d’un nouvel emploi. 

Lire la suite
Photo of Créateur de voyages Elissavet.

Elissavet

Créateur de voyages

Je me souviens quand j’avais presque 17 ans, une amie m’a demandé si j’avais des plans pour l’avenir. Franchement, je n’avais aucune idée. Je n’avais que des images dispersées  de moi-même au futur.  Comme des photos. La seule chose que ces images avaient en commun c’était qu’il s’agissait toujours des terres et des cultures lointaines.  Pendant mon enfance, je rêvais souvent de la vie à l’étranger. C’était ce changement continu et un enthousiasme pour les nouvelles expériences  qui m’attiraient.

Lire la suite
Photo of Guide Andreas.

Andreas

Guide

J’ai grandi dans un quartier athénien appelé Nea Smyrni. Ses premiers habitants ont été tous des refugiés de l’Asie Mineur. Les gens du quartier sont très fiers de leurs origines ; ils respectent l’histoire car la plupart de leurs ancêtres ont péri  ou ont dû émigrer suivant la fin de la guerre entre la Grèce et la Turquie. 

Lire la suite
Photo of Guide Diana.

Diana

Guide

Je suis une personne qui adore les couleurs. Chaque fois que je dois choisir des lunettes, de nouveaux vêtements, un sac à main, mon choix c’est toujours celui qui a les couleurs les plus claires. Je pensais qu’il s’agissait juste de mon propre instinct, mais je me suis récemment rendue compte que ce fait est directement lié à mon lieu d’origine.

Lire la suite
Photo of Guide Tania.

Tania

Guide

J’avais presque cinq ans et je participais à une fête scolaire .Vêtue d’un costume traditionnel comme tous les autres membres de la « troupe », j’attendais patiemment à réciter les vers d’un poème que j’avais appris par cœur à grand-peine. C’était enfin à mon tour de monter sur scène. Mais, le moment où je me suis posée derrière le microphone, j’ai eu un trou de mémoire et ma bouche s’est séchée. Des larmes roulaient sur mes joues. Complètement terrifiée,  j’ai jeté un coup d’œil à mes camarades  qui étaient réunis derrière les coulisses. Vêtus de leurs costumes rigolos, ils attendaient d’interpréter leurs rôles.

Lire la suite
Photo of Guide Vassia.

Vassia

Guide

Il y a un livre que j’aime beaucoup. Il finit avec cette phrase : « il n’est jamais trop tard d’avoir une enfance heureuse ».

Je n’avais que 20 ans quand je l’ai lu et mon enfance avait été relativement heureuse. Mais j’ai la tendance de prendre les choses écrites dans les livres très au sérieux. Pourquoi l’auteur avait-il choisi de finir un livre sur une histoire d’amour improbable avec cette phrase-là ?

C’était en cette période-là que j’ai commencé à voyager.

Lire la suite
Photo of Créateur de voyages Lena.

Lena

Créateur de voyages

Pendant le programme d’intégration de mon master on devait travailler en équipe et accomplir certaines tâches extérieures de façon efficace. Une tâche impliquait la descente en rappel d’ une falaise escarpée. Naturellement, quand je leur ai annoncé que je souffrais d’acrophobie, ils m’ont assigné la tâche.Quand j’ai atteint le sommet et je devais me jeter du haut de la falaise, j'étais paralysée. C’était le moment le  plus humiliant de ma vie.."

Lire la suite
Photo of Guide Niko a.k.a. Rude.

Niko a.k.a. Rude

Guide

C’était à la fin du collège quand j’ai découvert le graffiti, même si ma fascination pour la peinture et les arts m’avait déjà frappé la porte depuis longtemps.Mon nouveau loisir a commencé à occuper une grande partie de mon temps « précieux » que j’aurais dû consacrer à mes études pour l’école. Il était temps de passer à l’action..

Lire la suite

"I just got back from Athens and I must say that the authentic home cooked meal at Korina's was excellent..after a long day of work Korina came home and cooked our meal including entree,wine and lamb..if you ever have a chance to try this you must, you won't be disappointed."

disappointedMontreal

"As an artist, Nikos was able to give us a lot of insight into both art we were looking at and the personalities behind the art. Along the way he provided much of the contemporary history that contextualized the life of Athenians the inspires the art that we saw. …Can't miss."

Eric K

"My children are avid Percy Jackson fans, obsessed with Greek gods and myths, so seeing where the stories had come from was a real highlight for them. And then there were the turtles in the cemetery.... seriously!"

Claire C